Le thermolaquage désigne la technique de revêtement et de protection que l’on applique sur les métaux ferreux et non ferreux. Il est possible d’appliquer le thermolaquage sur l’acier qu’il soit galvanisé, électro-zingué, déjà laqué, anodisé ou en cabine ventilée. Il en est exactement de même pour l’aluminium brut.

Thermolaquage des matériaux ferreux

Concept du thermolaquage

Le thermolaquage consiste à déposer par effet électrostatique une peinture en poudre qui durcit par effet de polymérisation à 200 °C. Le thermolaquage est une technique novatrice. Elle permet d’obtenir un effet de contournement et aussi une excellente imprégnation de la poudre sur toute la surface du produit traité. Le thermolaquage répond parfaitement aux exigences environnementales puisqu’il n’utilise aucun solvant ni composant chimique.

Comprendre le processus de la polymérisation

Après avoir été poudrés, les éléments à peindre passent dans une étuve et y restent pendant une vingtaine de minutes. La poudre ne peut durcir et se stabiliser qu’en passant par cette étape. Le temps de la polymérisation dépend de la nature, de la densité et la masse des pièces à peindre.

Le thermolaquage offre d’excellentes performances techniques, notamment en termes de résistance aux chocs, de résistance à la corrosion, de longévité et de la tenue des couleurs. Le résultat offert par la polymérisation est parfait, dans la mesure où il n’existe aucune coulure ou trace de sur épaississement de peinture sur le revêtement. Les usagers peuvent choisir entre un large choix de teintes et d’effets spéciaux.