L’hygrométrie désigne la quantité d’eau qui est présente dans un gaz. De manière générale, ce gaz est considéré comme de l’air. Le taux d’humidité dans le gaz est assez complexe à analyser puisque la molécule H2O de l’eau est l’une des plus petites qui existent au monde. Pour faire simple, l’hygrométrie est le rapport entre la qualité exacte d’eau et la quantité maximum admissible que l’on désigne par taux d’humidité et qui est exprimée en %.

Hygrométre

Les termes les plus souvent utilisés dans l’hygrométrie sont l’humidité relative ou degré hygrométrique et le point de rosée.

L’hygrométrie se mesure à l’aide d’un hygromètre. Il s’agit d’un appareil qui sert à indiquer le taux d’humidité dans l’air ambiant. Le plus souvent, on utilise cet appareil dans les caves à vin ou pour connaître le temps avant de sortir. Les différents types d’hygromètre sont l’hygromètre mécanique, électrolytique, à condensation et à variation de capacité.