L’embus est un phénomène qui se caractérise par l’avilissement d’un feuil qui perd ensuite son brillant. L’embus se produit souvent par zones et aussi sur les rebouchages non isolés.

L’embus désigne également la zone mate dans une peinture qui est satinée ou mate. Cette zone d’ombre est due à l’absorption de l’huile par les nombreuses sous-couches préalablement appliquées.

Pour éviter l’apparition de l’embus, il faut adopter la règle de peinture gras avec les médiums adaptés. Le temps de séchage de la couche est long lorsque la couche contient beaucoup d’huile, et cela, du fait qu’il met plusieurs jours à s’oxyder. Lorsqu’on recouvre cette couche non oxydée d’une couche plus maigre, le séchage sera très raide et la couche de grâce sera isolée. Il ne pourra plus sécher convenablement.

Par ailleurs, la couche maigre va aspirer une partie de l’huile de la couche qui est située en dessous. Ce qui provoquera une remontée capillaire qui infèrera une voile qui obscurcira la couche supérieure.